Balances pour l’Industrie du Cannabis

Cannabis Plants

La “course à l'or vert” continue, et de plus en plus d’états aux États-Unis légalisent la marijuana pour l’usage médical et/ou récréatif. Chaque segment de l’industrie, des cultivateurs aux dispensaires, doivent gérer les procédures de documentation de chaque étape du trajet de la plante de cannabis de la graine au consommateur. Une partie importante de cette procédure est le pesage du produit. Avec le prix par once élevé attache à cette commodité, il est nécessaire d’assurer que tout le monde obtienne une quantité correcte, et c’est là que les balances Adam entrent en scène!

Qui sont les participants?

Producteurs
qui cultivent la plante, et qui traitent parfois la fleur eux-mêmes, mais ils vendent souvent les matériaux bruts à un traiteur, qui peut aussi agir comme grossiste.
Traiteurs
Qui coupent, sèchent et traitent les plantes pour les préparer pour la fabrication en produits prêts à consommer.
Fabricants
Qui incorporent les matériaux traités dans les produits.
Dispensaires
Qui vendent le produit final aux patients et aux consommateurs.

À chaque niveau ou le cannabis destine aux consommateurs est maniée, les exigences haute-précision du pesage sont les mêmes. Les laboratoires médicaux opèrent en dehors des chaînes d'approvisionnement axées sur les consommateurs, et concentrent leurs efforts sur la recherche de tous les composants de la plante de cannabis pour trouver leurs effets sur le corps humain.

Download our Cannabis Supply Chain Infographic

 

Quelle types de balances sont exigées?

Toutes les balances utilisées pour vendre le cannabis aux consommateurs doivent être Classe II, ce qui veut dire qu’elles doivent afficher des résultats de 1mg à 50mg (0.05g) et avoir des divisions entre 10,000 et 100,000 ou mieux. (comme référence, les unités de Classe I ont plus de 100,000 divisions.) Comme les dispensaires vendent les produits cannabis en petites quantités, une lecture de 0.01g est idéale. Les règlementations de Californie  pour les balances (en Anglais) offrent un exemple qui représente l'état actuel de l'industrie. Les laboratoires médicaux ont un peu plus de marge en matière d’exigences car ils ne vendent pas le cannabis, mais ils utilisent souvent des balances avec une lecture de of 0.0001g, comme l’Equinox.

Pour être utilisées pour la vente, les balances doivent aussi être homologuées par NTEP (ou l’organisation locale de votre pays, CE en Europe) pour l’usage commercial. L’homologation par NTEP (National Type Evaluation Program, par (l’Institut National des Standards et de la Technologie) veut dire qu’une balance est légalement approuvée aux États-Unis pour acheter et vendre des biens par poids. Comme pour les autres applications – comme les biopharmaceutiques ou la bijouterie – les petites quantités de cannabis vendues dans la plupart des transactions exigent un haut degré de lecture pour protéger l’acheteur et le vendeur. Adam Equipment offre des modèles homologues avec sa série de balances de précision Highland.

Highland HCB602M Approved Balance

Pour les cultivateurs, cette lecture n’est pas aussi importante pendant le stage de production car rien n’est vendu, donc une balance de comptoir de Classe III, qui fournit une capacité bien plus grande qu’une balance de précision, serait un choix plus approprié pour les utilisations comme la mesure du rendement. Une fois que la cannabis est prêt à passer à la prochaine étape (par un grossiste, par exemple) où l’argent est échangé, une balance légale pour le commerce est exigée.

Comme l’industrie change rapidement et les lois varient par état, vérifiez toujours les lois locales pour vous assurer des exigences dans votre état. Cet article s’applique principalement aux États-Unis.

producteurs
How would you rate this article?
i

Écrivez votre commentaire

Please note that all posts are moderated before being placed live.